La République Info
  • Home
  • Haïti
  • Comprendre le phenome du Black Out en Haiti sous la presidence de Jovenel Moise
Haïti

Comprendre le phenome du Black Out en Haiti sous la presidence de Jovenel Moise

Sous la présidence de Jovenel Moïse les enfants connaissent très peu de ce qui se passe à la télévision. C’est le blackout qui règne en maître dans toutes les villes. Il fut un temps où les enfants passaient des heures par devant leur petit écran. Aujourd’hui, c’est le contraire qui se présente, puisque certaines villes passent plus de deux mois sans jamais voir le courant électrique. Ce président qui avait beaucoup brandi le slogan « courant 24/24 » a plongé les villes dans des ténèbres sans pareil.

À un moment où les activités scolaires ne fonctionnent plus, les enfants auraient grand besoin de regarder la télévision. Les parents seraient également soulagés. Malheureusement, ce blackout contribue à diminuer la culture générale des enfants. Nous sommes dans un pays qui ne dispose pas de loisirs.  Les enfants et les jeunes sont privés de toute activité d’épanouissement social. Ils sont entassés chez eux depuis plusieurs mois sans électricité

Comme la situation est chaotique, ceux qui ont un minimum de moyen procure un inverter, des batteries et un paneau solaire pour trouver de l’énergie. La majorité paie tous les jours entre 10 gourdes et 25 gourdes pour recharger leurs téléphones, tandis que Jovenel Moïse sans aucune gêne continue à parler de la question de l’électricité. Il sait très bien que ce régime impitoyable dont il dirige est de connivence avec des corrompus au sein du secteur privé pour appauvrir la masse dans la vente des panneaux, des batteries et des inverters.

Les élèves auraient du suivre des cours à la télévision, d’après le ministre de l’éducation nationale.  Mais le blackout a tout gâché pendant que le gouvernement fait semblant oublier cette initiative. Aucune explication n’a été donnée à la population. Ils savent très bien que les enfants perdent tout contact avec la télévision en raison d’un blackout chronique instauré par ce pouvoir.

Voilà la situation d’un pays dirigé par un groupe de monstres qui tôt ou tard devraient rendre compte à la justice pour les torts faits à la nation. Ils n’ont même pas pitié pour les enfants qui ont besoin d’un minimum pour vivre dans un contexte de misère et de confinement. Ils perdent tout contact avec des programmes de télévision qui seraient importants pour leur développement cognitif. Donc, espérons que les enfants haïtiens vont pouvoir renouer avec la télévision.

 

Jacki Valérice

Related posts

La Commune de Gressier inaugure sa première banque commerciale

Stéphane Sanon

Le problème environnemental à Port-au-Prince reste un défi qui met à nu la situation du pays

Stéphane Sanon

Malgré les 5 Cas Confirmés le CORONAVIRUS est jusqu’à présent sous-estimé en Haiti

Stéphane Sanon

Leave a Comment

La Radio qui vous tient informés.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accepter Plus d'infos

Privacy & Cookies